Conseils, trucs et astuces pour le juriste branché
 
 
 
 
 
 
 


TABLE DES MATIÈRES
INTRODUCTION
COMMENT DEVENIR RAPIDEMENT UN JURISTE BRANCHÉ
LA FONCTION RECHERCHER DANS LA PAGE
LA RECHERCHE JURIDIQUE DANS INTERNET
ACCESSIBILITÉ AUX DOCUMENTS ET LECTURE À L'ÉCRAN
UTILISATION DE LA SOURIS
COPIER-COLLER ET MISE EN FORME DES DOCUMENTS
PROTECTION CONTRE LES RISQUES INFORMATIQUES
AUTRES CONSEILS, TRUCS ET ASTUCES
NOTES DE COURS COMPLÉMENTAIRES

  • Plusieurs autres sujets s'adressant à des utilisateurs un peu plus avancés sont abordés lors de mes conférences. Pour avoir un aperçu de ces sujets, je vous recommande de consulter les notes de cours complémentaires. Cliquez ici pour télécharger ce document


  INTRODUCTION


  CONCEPT DES TRUCS ET ASTUCES

Je veux identifier dans ce texte les connaissances les plus utiles pour faire de la recherche juridique dans Internet ou pour vous aider à devenir rapidement un juriste branché. Je garde toujours à l'esprit que le juriste doit faire le virage informatique, mais que de nombreuses difficultés doivent être surmontées pour y arriver ! L'une de celles-ci est notamment le peu de temps libre dont le juriste dispose. Mon approche est donc de vous faire connaître l'essentiel le plus rapidement possible. Pour identifier ces connaissances essentielles pour les juristes, j'ai pris note depuis dix ans des outils et fonctions informatiques que j'utilise le plus fréquemment au travail.

Le texte ci-dessous n'est pas un cours d'informatique. L'idée n'est pas de vous montrer comment vous servir de Windows, d'un navigateur Internet ou d'un logiciel de traitement de texte, mais plutôt de vous montrer ce qu'un juriste branché peut faire au quotidien en utilisant les outils informatiques au travail. Un avocat n'utilise pas l'informatique de la même manière qu'une secrétaire, un comptable ou un ingénieur. Je me limite donc à vous parler de connaissances informatiques utiles au travail du juriste en ajoutant quelques conseils. J'essaye aussi de vous donner des outils pour surmonter les problèmes que présente l'utilisation de l'informatique au travail. Il y a des solutions fiables et il suffit de les connaître et de les mettre en application. Comme vous ne pouvez pas renoncer à utiliser l'informatique au travail, il faut apprendre à prévenir et résoudre certains problèmes informatiques même si cela exige un certain effort d'apprentissage.

Dans sa version Internet (http://www.obiter2.ca/trucs.html), ce texte est parsemé de nombreux liens hypertextes de manière à vous permettre de consulter sur le champ des sites web auxquels je réfère. Toutefois, si vous avez une version imprimée du présent texte entre les mains, vous pouvez aussi vous asseoir confortablement dans un fauteuil et le lire sans vous soucier d'accéder immédiatement aux liens hypertextes.

Bien que la lecture de ce texte puisse suffire, je vous recommande d'assister à une présentation en public si vous en avez l'occasion. Cela facilite l'apprentissage. N'hésitez pas à me contacter si vous désirez organiser une conférence particulière pour les membres de votre organisation.



  COMMENT DEVENIR RAPIDEMENT UN JURISTE BRANCHÉ


  INTERNET : L'INFORMATION JURIDIQUE AU BOUT DES DOIGTS

Internet, c'est l'information juridique, judiciaire et gouvernementale au bout des doigts et les juristes doivent en profiter. Il faut donc apprendre à utiliser cette ressource efficacement. De plus, vous serez doublement gagnant, car apprendre à faire de la recherche juridique dans Internet est aussi la meilleure façon pour un juriste d'entreprendre le virage informatique ! C'est le meilleur point de départ pour développer la maîtrise des autres outils informatiques comme le traitement de texte, le courrier électronique, les logiciels de gestion et de recherche documentaire, etc.

En effet, pour faire de la recherche dans Internet, il suffit de savoir utiliser la souris et de pouvoir taper quelques mots au clavier. Utiliser Internet au travail ne demande pas de savoir dactylographier, mais permet de se familiariser tranquillement avec le clavier. C'est donc une excellente façon de vaincre "la peur du clavier". Au début, vous n'aurez qu'à taper quelques mots clés. Puis vous écrirez des messages brefs avec le courrier électronique ou vous corrigerez des textes vous-mêmes. Lentement mais sûrement, vous deviendrez de plus en plus habile et rapide pour produire des textes et de plus en plus compétent pour utiliser les autres outils informatiques utiles aux juristes.


  LES DEUX RÈGLES D'OR

Dans un texte précédent, j'ai expliqué les prérequis et les habiletés nécessaires pour devenir rapidement un juriste branché. Voir :

http://www.obiter2.ca/notes.html

Je désire rappeler les deux règles d'or :

1- Avoir un ordinateur sur votre bureau à la portée de vos mains

2- Avoir une connexion permanente et haute vitesse à l'Internet

La première règle semble être de plus en plus respectée par les juristes . Toutefois, il importe de préciser que cet ordinateur doit toujours être allumé et être à votre portée. Vous ne devez pas avoir à vous déplacer pour utiliser votre ordinateur, car celui-ci servira à tous les instants pour faire une multitude de choses différentes comme, par exemple, envoyer et recevoir des courriels, consulter un agenda ou une liste de numéros de téléphone, faire une recherche dans une base de données ou dans Internet, corriger une lettre, retrouver les dispositions pertinentes d'une loi ou d'un jugement grâce à la fonction "rechercher dans la page", copier-coller les extraits d'une loi ou d'un jugement pertinent, consulter vos archives et bien d'autres choses.

En ce qui concerne la deuxième règle, il y a encore des juristes qui n'ont pas une connexion haute vitesse à l'Internet. Pourtant, c'est la clé du succès. La connexion haute vitesse assure non seulement le transfert rapide de l'information, mais permet aussi d'être en tout temps en liaison directe avec l'Internet.

Je dois insister là-dessus. Si vous n'avez pas accès en tout temps et rapidement à l'Internet, vous aurez tendance à ne pas l'utiliser pour deux raisons.  Premièrement, si vous n'êtes pas déjà en connexion avec l'Internet lorsque vous avez besoin d'une information, vous ne prendrez pas la peine de le faire à chaque fois de façon ponctuelle. Deuxièmement, si votre connexion n'est pas assez rapide, vous vivrez de la frustration et vous renoncerez à utiliser l'Internet.


  AVANTAGES DE LA CONNEXION INTERNET HAUTE VITESSE

Voici quelques exemples des avantages d'avoir un ordinateur sur votre bureau qui est branché de façon permanente et haute vitesse à l'Internet :

  • Vous aurez la possibilité de télécharger très rapidement des textes juridiques ou des logiciels. Vous devez pouvoir télécharger tout ce que vous désirez sans frustration et ce, même s'il vous arrive souvent de vous tromper en téléchargeant autre chose que ce que vous recherchez.

  • La mise à jour de votre logiciel antivirus ou de tout autre logiciel se fera automatiquement. Par exemple, Windows XP se met à jour automatiquement et corrige les failles de sécurité et les problèmes de compatibilité au fur et à mesure de la découverte des mesures qui peuvent y remédier. Dans le cas de votre logiciel antivirus, il est recommandé de mettre à jour quotidiennement la base de données des virus et cela peut se faire aisément sans aucune intervention de votre part grâce à la mise à jour automatique et à la connexion Internet permanente et haute vitesse.

  • Vous aurez la possibilité d'envoyer et de recevoir aisément des fichiers volumineux ou encore de nombreux messages par courrier électronique . J'utilise beaucoup le courrier électronique pour me transmettre des messages et des fichiers entre le bureau et la maison ou vice-versa. Par exemple, si je suis à la maison et que je ne veux pas oublier de faire quelque chose au bureau, je m'envoie une note par courriel. Si je veux terminer à la maison un travail commencé au bureau, je m'envoie les fichiers nécessaires par courriel. Évidemment, je me sers aussi beaucoup du courrier électronique dans mes communications avec les autres.

  • Vous n'avez pas à établir une connexion à chaque fois que vous voulez avoir accès à Internet ! On met toujours l'emphase sur la haute vitesse, mais on oublie de dire que le fait que la connexion haute vitesse est permanente est aussi important, sinon plus !



  •  
    LA FONCTION RECHERCHER DANS LA PAGE


      DE QUOI S'AGIT-IL?

    La recherche d'un mot clé dans une page est une opération très courante.C'est le réflexe le plus important que vous devez développer face à un document numérique. Lors de mes conférences, je dis toujours que s'il y a bien une chose qui doit être retenue par tous les juristes, c'est l'importance de la fonction "rechercher dans la page".
      UTILITÉ DE LA RECHERCHE D'UN MOT CLE DANS UNE PAGE

    L'utilité de cette fonction est immense et vous devez l'avoir constamment à l'esprit.

    1- Il est courant pour un juriste de chercher les dispositions pertinentes d'une loi ou l'extrait pertinent d'un arrêt de jurisprudence ou d'un texte de doctrine. Dans le monde du papier, on utilise la table des matières, l'index ou la lecture en diagonale pour faire ce repérage et c'est souvent fastidieux. Avec un document numérique, il ne faut pas répéter cette manière de faire, mais développer le réflexe de rechercher le texte pertinent par la recherche d'un mot clé dans la page. La recherche par mot clé dans la page donne des résultats beaucoup plus rapidement que les méthodes traditionnelles. Quoi de plus frustrant d'ailleurs que de lire des textes en diagonales pour se rendre compte qu'il n'y a rien de pertinent? La recherche par mot clé dans la page nous dira la même chose en quelques secondes sans frustration et perte de temps.

    2- Lorsqu'on fait une recherche dans Internet ou dans une banque de données, il est fréquent que les résultats nous indiquent plusieurs documents différents "potentiellement" pertinents qu'il faut aller consulter pour identifier ceux qui sont réellement pertinents. La bonne manière de le faire n'est pas de lire en diagonale chacun de ces documents. C'est épuisant, souvent désagréabe et peu performant. Il faut penser à utiliser la fonction "rechercher dans la page" qui nous indiquera immédiatement où est le mot clé dans chaque page web potentiellement pertinente qui a été repérée par le moteur de recherche.


      EXÉCUTION DE LA FONCTION

    Pour lire le présent texte, vous utilisez actuellement un navigateur Internet comme "Internet explorer" ou "Netscape navigator". Ces navigateurs, comme à peu près tous les logiciels qui peuvent afficher du texte (Ex: Word), offrent une fonction qui permet de rechercher l'endroit où se trouve un mot clé dans la page que vous consultez à ce moment. En allant explorer les fonctions offertes par le logiciel, vous trouverez cette fonction sous un nom comme "chercher dans la page", "rechercher dans la page", "trouver dans la page", "chercher", ou une autre expression du même genre. La fonction se trouve souvent dans le menu "Édition" en haut de votre écran à gauche. Également, si vous appuyez simultanément sur les touches du clavier Ctrl et F, vous ferez apparaître généralement la boîte de dialogue "Rechercher dans la page". Cette combinaison de touches fonctionne avec la plupart des applications les plus connues telles Word, Internet Explorer, Netscape Navigator, Adobe Acrobat Reader et bien d'autres. Alors, si vous ne savez pas ou cliquer pour activer la fonction de recherche, ne vous creusez plus la tête. Pensez à Ctrl-F. Après avoir utilisé Ctrl-F, les touches Ctrl-G facilitent souvent la poursuite de la recherche avec le même mot clé.

    Lorsque vous exécutez la fonction "chercher dans la page", vous voyez alors apparaître une boîte de dialogue dans laquelle vous pouvez inscrire un mot clé. Si vous inscrivez un mot (ou une partie de mot) et démarrez la recherche de ce mot dans le document, le logiciel repérera pour vous l'endroit où se trouve ce mot dans le document. Vous pouvez répeter la recherche jusqu'à ce que le logiciel vous informe qu'il n'y a pas d'autres endroits dans le document où l'on trouve ce mot.


      PARTICULARITÉS DE LA RECHERCHE D'UN MOT CLÉ DANS UNE PAGE Il y a des différences entre la recherche d'un mot clé dans une page et la recherche par mot clé dans Internet. Il est important de connaître celles-ci.

    Les règles de la recherche par mot clé dans une page sont simples à se rémémorer, car elles sont toujours les mêmes quel que soit le logiciel que vous utilisez.

    1- Chercher un ou plusieurs mots clés dans une page consiste toujours à rechercher une chaîne de caractères précise dans le document que vous consultez à ce moment. Par exemple, une recherche avec le mot ville trouvera ville et villes. Une recherche avec le mot légal trouvera légal, légale, légalement, illégal, mais pas légaux.

    2- Vous n'êtes pas obligé d'écrire un mot en entier, car le logiciel cherche simplement la séquence de caractères que vous écrivez. Par exemple, une recherche avec la partie de mot gal trouvera légal, légale, légalement, illégal, mais aussi galerie, galant, conjugal, etc.

    3- Vous pouvez écrire plus d'un mot, mais le logiciel cherche les deux mots un à côté de l'autre comme vous les avez écrits. Un espace entre deux mots est considéré alors comme étant un caractère. Par exemple, si vous indiquez cour municip vous trouverez cour municipale, mais vous ne trouverez pas cours municipales.

    4- Vous ne pouvez pas utiliser les opérateurs logiques. Par exemple, on ne met pas les guillemets pour trouver une expression exacte. Si on cherche une expression exacte, il suffit de l'écrire telle quelle.


      COMMENCER UNE RECHERCHE DANS LA PAGE A UN ENDROIT PRÉCIS DANS UN DOCUMENT HTML, WORD OU PDF Lorsqu'on veut faire une recherche dans la page dans un document volumineux, comme par exemple la Loi sur les cités et villes ou le Code civil, il peut être utile de commencer une recherche dans la page à un endroit précis dans le texte. Cela peut être le cas si vous savez que l'article de loi que vous cherchez se trouve dans un chapitre particulier de cette loi. Si on commence la recherche dans la page au début de la loi, il faudra peut-être cliquer inutilement plusieurs fois avant de se rendre au chapitre voulu.

    Document WORD

    Il sera facile d'éviter cela dans un document Word en plaçant le curseur au début du chapitre pertinent. La recherche dans la page commencera à cet endroit.

    Document HTML ou PDF

    Dans un document HTML ou PDF, vous pouvez aussi commencer la recherche dans la page à un endroit précis dans le texte en mettant en surbrillance un mot qui constituera le point de départ de la recherche.



      LA RECHERCHE JURIDIQUE DANS INTERNET


      LES DEUX PRINCIPALES MÉTHODES

    La recherche dans Internet suscite plusieurs questions auxquelles je n'entends pas répondre ici. Pour cela, j'ai plutôt répertorié pour vous quelques sites web intéressants pour apprendre à faire de la recherche dans internet auxquels je vous réfère.

    Sachez toutefois qu'il y a deux principales façons de rechercher dans Internet :


  • La recherche dans un répertoire ou un index
  • La recherche par mots clés avec un moteur de recherche

  •   OBITER2 EST UN PORTAIL INTERNET POUR LA RECHERCHE JURIDIQUE

    Le premier défi est donc d'identifier le bon répertoire ou le bon moteur de recherche à utiliser. Pour ce faire, il faut généralement repérer un portail Internet qui convient à notre besoin particulier. Le choix du "portail" est très important pour faire de la recherche dans Internet. Le portail est le port d'attache, le lieu familier d'où l'on part et où l'on revient quand on est perdu.

    Il faut toujours choisir le portail qui convient au type d'information que l'on cherche. Si vous désirez faire de la recherche sur un sujet d'intérêt général pour un Québécois, il faut penser à utiliser l'un des principaux portails québécois d'intérêt général ou un bon moteur de recherche comme Google.  Si vous souhaitez faire de la recherche sur un sujet ou dans un domaine particulier, il faut choisir un portail spécialisé. Le site web Obiter2 Les principaux signets Internet du juriste québécois est un portail de type "répertoire" pour faire de la recherche juridique. Il vous indique quels sont les meilleurs répertoires et moteurs de recherche par mots clés que vous pouvez utiliser pour trouver de l'information juridique. Il vous indique aussi dans la rubrique "recherche" quels sont les autres principaux portails juridiques utiles pour les juristes québécois.

    La page principale comporte une centaine de liens répartis dans dix rubriques. Les liens sont tous sur la même page et celle-ci reste toujours ouverte en arrière plan, car le clic sur un lien fait toujours ouvrir une nouvelle fenêtre. Si vous cliquez sur le titre d'une rubrique de la page principale, vous vous rendez automatiquement aux liens de cette rubrique. Pour revenir au haut de la page principale, il suffit de cliquer sur les petites flèches oranges. Récemment, j'ai apporté une amélioration invisible. Dorénavant un "double clic" n'importe où dans la page web vous ramène au haut de celle-ci. C'est très pratique pour accéder rapidement aux titres des dix rubriques!

    En cliquant sur l'image de la caméra qui apparaît ci-dessous, vous pouvez visionner trois capsules vidéo qui montrent comment utiliser Les principaux signets Internet du juriste québécois.


      LA RECHERCHE PAR MOTS CLÉS AVEC UN MOTEUR DE RECHERCHE

    Vous utiliserez rarement un moteur de recherche qui cherche dans tout l'Internet à la fois lorsque vous cherchez de l'information juridique dans Internet, qu'il s'agisse d'une loi, de doctrine ou de jurisprudence, car cela ne donnera pas de bons résultats.

    Vous utiliserez plutôt le moteur de recherche qui vous est offert sur le site web particulier que vous consultez. Par exemple, si vous cherchez une loi du Canada, il faut se rendre d'abord sur le site web des lois du Canada et utiliser le moteur de recherche qui est offert sur ce site pour faire une recherche exclusivement dans les lois du Canada.

    Cette façon de procéder présente toutefois l'inconvénient que les moteurs de recherche que l'on retrouve sur les différents sites web ne fonctionnent pas tous de la même manière, ce qui impose d'avoir toujours deux questions à l'esprit:

    Dans quoi cherche-t-on ?

    La première difficulté avec la recherche par mots clés dans Internet est de savoir "dans quoi on cherche". Dans le monde physique, on se pose rarement cette question. On cherche dans un rayon de bibliothèque dont on voit le contenu, dans un index qui est visible à nos yeux, etc. Dans Internet et le monde informatique, on ne voit pas toujours dans quoi on cherche et il faut alors se poser la question. Si vous cherchez dans une banque de jurisprudence, de lois ou de règlements , vous devez vous demander quel est le contenu de cette banque et si vous cherchez dans le texte intégral ou dans un index de mots clés. On ne peut rien prendre pour acquis : la banque peut couvrir une courte période, ne pas être à jour ou ne pas permettre la recherche dans le texte intégral. Pour répondre à toutes ces questions, il faut donc toujours vérifier au préalable les notes explicatives à ce sujet. Les sites web sérieux qui diffusent de l'information juridique indiquent toujours ces informations quelque part. On les retrouve souvent dans les fichiers d'aide, les notes explicatives ou les notes de bas de page.

    Comment le moteur de recherche par mots clés fonctionne-t-il ?

    Les moteurs de recherche par mots clés ne fonctionnent pas tous de la même façon et mon intention n'est pas de faire le tour de toutes les possibilités.  Je souhaite seulement vous mentionner ce qui m'apparaît être essentiel.

    1- Recherche avec un seul mot clé

    Les moteurs de recherche identifient les documents qui répondent au critère de présence du mot demandé. Le logiciel ne "comprend" pas la question: la chaîne de caractères demandée est présente ou absente, c'est tout. Une simple faute de frappe, une orthographe différente, un synonyme, peuvent faire toute la différence.

    Il est donc intéressant d'utiliser un dictionnaire des synonymes pour identifier de bons mots clés à rechercher.

    Parfois, vous pouvez rechercher seulement une partie d'un mot clé pour ne pas omettre des possibilités mais ce n'est pas toujours le cas. Essayez plusieurs possibilités pour voir ce que cela donne. Par exemple si vous recherchez ce qui peut être pertinent concernant un problème municipal, essayez les mots " municipal ", " municipaux " ou une partie du mot tel " municipa ". Vous verrez ce qui donne des bons résultats. Il ne faut donc pas oublier de penser au pluriel des mots pour ne pas omettre des résultats. Il faut penser aux difficultés semblables pour les conjugaisons de verbe et les genres féminin ou masculin de certains mots.

    Si vous obtenez trop de résultats, essayez de repérer le mot clé le plus rare possible. Demandez-vous quel est, parmi les mots que vous pourriez rechercher, celui qui donnera de bons résultats, mais qui, en même temps, est le plus rare pour ne pas avoir trop de résultats non pertinents ?

    Le fait d'écrire les lettres du mot en minuscules ou en majuscules a rarement de l'importance.

    2- Recherche avec plusieurs mots clés

    Les possibilités d'interrogation diffèrent d'un moteur de recherche à l'autre et il est souhaitable de consulter le fichier d'aide.

    Lorsqu'on indique plusieurs mots, on souhaite la plupart du temps que le moteur de recherche nous indique les documents comprenant :


  • tous ces mots
  • l'un de ces mots
  • l'expression exacte

  • Pour que le logiciel cherche "tous ces mots", il est parfois nécessaire d'ajouter un opérateur logique. Si vous ne savez pas lequel, souvenez-vous de ce qui suit :

    Il n'est pas nécessaire d'utiliser un opérateur logique dans Google pour repérer "tous ces mots". Il le fait par défaut.

    Les opérateurs logiques les plus fréquemment utilisés pour chercher "tous ces mots" vont donner lieu à des questions qui peuvent être formulées comme suit:

    Marco ET Rivard
    +Marco +Rivard
    Marco AND Rivard

    Au lieu de lire le fichier d'aide de chaque moteur de recherche que j'utilise, j'essaye souvent l'une ou l'autre de ces trois possibilités et je vois rapidement quelle est celle qui fonctionne.

    J'utilise rarement la recherche de "l'un de ces mots". Je fais des recherches successives avec un seul mot.

    J'utilise fréquemment la recherche d'une expression exacte. Pour ce faire, les moteurs de recherche requièrent très souvent que les mots soient mis entre guillemets :

    "Marco Rivard"

    Si la recherche avec les guillemets ne donne aucun résultat, essayez aussitôt la même recherche sans les guillemets. Vous avez peut-être affaire à un moteur qui recherche simplement la chaîne de caractères telle qu'elle est écrite et les guillemets sont alors une nuisance.

    Les moteurs de recherche les plus faciles à utiliser vous demanderont simplement si vous recherchez "tous ces mots", "l'un de ces mots" ou "l'expression exacte".


      LA RECHERCHE AVEC GOOGLE Même si l'on cherche généralement l'information juridique à l'aide d'un moteur de recherche spécialisé qui se trouve sur un site juridique, il est souvent intéressant d'utiliser un moteur de recherche généraliste capable de chercher dans tout l'Internet ou dans une partie de celui-ci. Par exemple, je m'en sers souvent pour rechercher des sites web gouvernementaux, des organismes ou des personnes morales. Il y a de nombreux moteurs du genre et les plus connus sont Google, Altavista, All the web, Lycos, etc.

    Je recommande aux juristes québécois d'adopter le moteur de recherche généraliste Google.

    Le moteur de recherche Google est unique en son genre, mais vous devez connaître son mode de fonctionnement particulier tel qu'expliqué ci-dessous.  C'est actuellement le meilleur moteur de recherche généraliste pour les juristes québécois et le plus populaire dans le monde. Mon signet pointe vers Google Canada qui permet de restreindre la recherche aux sites web canadiens ou aux sites francophones si on le souhaite. Vous pouvez configurer Google pour cibler un autre pays ou une autre langue si vous le souhaitez.

    Google vous permet d'interroger son moteur de recherche à partir de mots clés simples et ce, tant en anglais qu'en français. Vous devez écrire exactement le mot que vous recherchez (Ex: "signet" ne trouvera pas "signets"). Lorsque vous écrivez deux mots ou plus, Google repérera les pages web qui comportent tous ces mots, mais pas celles comportant seulement un des mots. Si vous recherchez une expression exacte, mettez-la entre guillemets. Ex: "Barreau du Québec" Vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherche avancée que certains considèrent même trop performant !!!

    Il vaut absolument la peine de lire les conseils de recherche que vous trouverez sur le site ainsi que ce dossier sur Google publié sur le site http://www.trouveztout.net. Vous découvrirez, entre autres, que Google vous permet de restreindre votre recherche à un site web particulier et est capable de lire des fichiers Word, Excel ou même Pdf. Cela vous permettra aussi de formuler des questions sophistiquées aux résultats étonnants.

    Si vous êtes un utilisateur avancé, je vous recommande fortement d'installer la barre d'outils de Google sur votre navigateur Internet. La barre d'outils Google offre des avantages majeurs. Elle facilite grandement la recherche d'un mot clé dans la page en offrant d'une part un bouton qui permet de se promener rapidement d'occurence en occurence et d'autre part une fonction qui permet de mettre en surbrillance d'un seul clic tous les endroits où ce mot apparaît dans la page. C'est génial, mais il ne faut pas oublier que la fonction "contraster" met seulement en surbrillance les mots écrits exactement comme celui que vous recherchez (Je répète : "Signet" ne trouvera pas "Signets").



      ACCESSIBILITÉ AUX DOCUMENTS ET LECTURE À L'ÉCRAN


      ADAPTER L'AFFICHAGE À SES BESOINS Parfois, il est utile d'ajuster la taille de l'affichage ou le zoom pour faciliter la lecture à l'écran. Les navigateurs offrent plusieurs options d'affichage et je vous invite à les utiliser.

    Également, vous devez savoir qu'il est possible de modifier les paramètres d'affichage de votre écran par le panneau de configuration de Windows. Il est recommandé d'utiliser une résolution de 1024 par 768 avec un écran de 17 pouces. Si votre écran est plus petit, une résolution de 800 par 600 sera mieux adaptée.


      LECTURE À L'ÉCRAN Il est important de connaître toutes les options de la barre de défilement qui est à la droite de votre écran afin de faire défiler rapidement, lentement ou page par page le document que l'on consulte. Cliquer sur les flèches , sur le curseur ou dans la barre elle-même donne des résultats différents. Garder le bouton gauche de la souris enfoncé au lieu de cliquer sur ces mêmes endroits donne aussi des résultats différents. Il faut connaître toutes les options, car elles sont toutes d'un usage très courant.

    La souris à roulette est un outil dont vous ne pourrez plus vous passer si vous l'essayez. Elle facilite grandement le défilement d'un document à l'écran.


      CHOISIR UN ÉCRAN DE 17 POUCES OU MIEUX Aujourd'hui, avec la chute des prix du matériel informatique, il n'y a pas de raison de se priver d'un écran de 17 pouces ou mieux. L'écran est peut-être la composante la plus importante de votre ordinateur, car c'est le périphérique qui vous communique l'information. Plus votre écran est grand, plus vous trouverez agréable de lire les documents directement à l'écran. Cela facile aussi grandement la consultation des documents qui sont très "larges". Il n'est pas commode d'avoir à utiliser la barre de défilement horizontal en plus de la barre de défilement vertical. Si vous travaillez avec un portable, vous devriez songer à brancher celui-ci sur un écran standard de 17 pouces au bureau pour augmenter votre confort d'utilisation.
      TÉLÉCHARGER POUR FAIRE UNE RECHERCHE DANS LA PAGE Il arrive parfois que les textes juridiques vous sont présentés sur Internet de manière fragmentée. Un texte fragmenté est un texte qui a été divisé en parties distinctes pour en faciliter la consultation en ligne. Il est alors difficile d'utiliser la fonction "rechercher dans la page" parce qu'il faut répéter la recherche du mot clé pour chaque partie du document. Si la possibilité est offerte, je préfère alors généralement télécharger le texte complet du document. Par exemple, sur le site des Lois et règlements du Canada, je préfère généralement télécharger le texte complet d'une loi plutôt que de travailler en ligne avec le texte de la loi fragmenté en plusieurs parties. Après avoir téléchargé le document complet, je travaille avec la fonction "rechercher dans la page" pour identifier les dispositions pertinentes.
      CRÉER DES RACCOURCIS

    Il n'est généralement pas souhaitable de faire plusieurs copies d'un même fichier, car cela prendrait inutilement de la place sur votre disque dur. Il est par contre très pratique de pouvoir accéder à un même fichier de diverses façons en utilisant les raccourcis. Un raccourci fonctionne comme un lien hypertexte sur lequel on clique pour faire ouvrir un fichier. On peut créer autant de raccourcis que l'on veut qui mènent au même fichier. On peut supprimer en tout temps un raccourci sans que cela n'affecte le fichier vers lequel il pointe.

    Les endroits clés pour sauvegarder des "RACCOURCIS" sont le menu démarrer, le bureau, la barre d'outils, la barre de liens Internet et les favoris Internet.  Il est facile de créer ces raccourcis avec Windows et il est très utile de les placer dans les endroits stratégiques mentionnés ci-dessus.

    Il est très utile de savoir :

    Comment glisser-déplacer un raccourci vers la barre d'outils, la barre de liens Internet, le menu démarrer ou le bureau.

    Comment réduire toutes les fenêtres d'un seul coup afin d'avoir accès au bureau rapidement.

    Comment constituer sa propre collection de "raccourcis" ou "favoris".

    Comment personnaliser le menu démarrer.

    Je ne peux expliquer toutes ces opérations ici, car cela serait fastidieux. Je vous invite à demander à quelqu'un de vous montrer comment faire ou à assister à une conférence concernant ce site web.


      POUVOIR ACCÉDER AU BUREAU DE WINDOWS EN TOUT TEMPS Comme le bureau de Windows est un endroit stratégique, il est important de pouvoir y accéder facilement en tout temps. Or, il arrivera souvent que vous aurez plusieurs fenêtres Windows ouvertes en même temps qu'il faut réduire pour accéder au bureau Windows. Il ne faut pas réduire ces fenêtres une à une. C'est trop long. Il faut savoir comment accéder au bureau en un seul clic de souris. Windows XP présente un icône dans la barre des tâches qui permet de faire cela. D'autres versions de Windows offrent aussi cette possibilité. À défaut d'un bouton, il est toujours possible de faire un clic sur la barre des tâches avec le bouton droit de la souris. Vous verrez un menu apparaître avec l'option "réduire toutes les fenêtres" ou "afficher le bureau".
      PERSONNALISER LE MENU DÉMARRER Je vous recommande fortement de personnaliser votre menu démarrer, car celui-ci est le seul endroit qui est toujours accessible en un seul clic de souris quoique vous soyez en train de faire. Je vous recommande particulièrement de mettre dans votre menu démarrer un raccourci Internet qui pointe vers "Les principaux signets Internet du juriste québécois". Ainsi, vous aurez toujours accès en un seul clic de souris à la page d'accueil. Pour les sites web les plus importants pour vous, le menu démarrer est un meilleur choix que les favoris.
      UTILISER ACROBAT READER (pour lire les fichiers PDF)
    Il est important de connaître le fonctionnement du logiciel Acrobat reader, car de plus en plus de documents diffusés sur Internet ne peuvent être consultés sans celui-ci. Il est téléchargeable gratuitement. Pour tirer le meilleur bénéfice de ce logiciel, je vous donne quelques conseils brefs, mais importants:

    Je vous recommande très fortement de télécharger et d’installer les dernières versions françaises du logiciel Acrobat reader qui comporte des améliorations très substantielles par rapport aux versions antérieures. Il s’agit des versions 7.07 et 7.08.

    Voici le site de téléchargement. N’oubliez pas de demander la version française. C’est gratuit.

    http://www.adobe.fr/products/acrobat/readstep2.html

    Un MUST! Satisfaction garantie ou je vous rembourse :- )

    Il est souhaitable de connaître certaines particularités du logiciel Acrobat reader :

    Pour la lecture à l'écran, il est plus confortable d'utiliser l'option "affichage continu" et l'option "affichage pleine largeur" .



      UTILISATION DE LA SOURIS


      LA SOURIS À ROULETTE ET SANS FIL

    Il existe sur le marché des souris avec roulette sans fil. Je vous recommande vivement de vous procurer cette souris et de l'utiliser. Pour voir les différents modèles disponibles, vous n'avez qu'à faire une petite recherche avec Google.

    La roulette aide grandement à faire défiler les pages des documents que l'on consulte à l'écran. Lorsque vous aurez utilisé une souris avec une roulette, vous ne voudrez plus vous en passer.

    La souris sans fil est beaucoup moins encombrante sur un bureau que la souris avec un fil. Si vous utilisez un portable, il est beaucoup plus confortable de travailler avec une souris sans fil qu'avec la souris du portable.

      UTILISATION DES DEUX BOUTONS DE LA SOURIS

    Utilisez fréquemment le bouton droit de la souris. Le clic sur ce bouton offre des choix qui varient selon chaque logiciel utilisé et selon l'endroit où vous cliquez dans la page. Essayez ! Les choix offerts sont les commandes les plus communément utilisées. À retenir:

    1- Le bouton droit offre les choix les plus probables sous forme de menu.

    2- Le bouton gauche permet d'exécuter les commandes, de sélectionner du texte ou de déplacer des éléments.



      COPIER-COLER ET MISE EN FORME DES DOCUMENTS


      SAUVEGARDE D'UNE PARTIE D'UN TEXTE GRACE AU COPIER-COLLER

    Lorsqu'on fait de la recherche dans Internet, il est souvent utile de faire du copier-coller entre deux documents différents. Par exemple, on voudra copier dans un document Word les dispositions pertinentes d'une loi affichée dans votre navigateur Internet. Il est alors souvent très pratique d'utiliser les deux boutons de la souris pour faire du copier-coller tel qu'il est expliqué ci-dessous.

    À l'aide du bouton gauche de la souris, "sélectionnez" une phrase de ce texte. Celle-ci deviendra en surbrillance à l'écran. Cliquez sur cette phrase en surbrillance avec le bouton droit. Vous verrez apparaître un menu offrant entre autres le choix "copier". Vous cliquez alors avec le bouton gauche sur le mot "copier" pour exécuter cette commande qui mettra le texte en mémoire dans l'ordinateur afin de pouvoir le "coller" ailleurs ensuite. Pour ce faire, vous cliquez ailleurs dans le texte avec le bouton gauche. Un curseur clignotant apparaît. Vous cliquez avec le bouton droit qui offrira le choix "coller" et vous exécutez cette commande avec le bouton gauche.

    J'utilise sûrement cette séquence plusieurs dizaines de fois par jour lorsque je travaille à l'ordinateur. Si cette description de l'opération vous apparaît ésotérique, demandez à votre secrétaire ou à un collègue de vous en faire une démonstration. Vous pouvez aussi visionner les capsules vidéo que j'ai produites pour expliquer cette fonction très importante pour les juristes.


      FAIRE UNE SÉLECTION DANS UN DOCUMENT HTML, WORD OU PDF AFIN DE FAIRE UN COPIER-COLLER

    Comme le copier-coller est l'une des fonctions informatiques les plus fréquemment utilisées par les juristes branchés et que sélectionner du texte est une opération préliminaire à un copier-coller, il est important de comprendre toutes les manières de faire une sélection de texte et de savoir comment résoudre les difficultés qui peuvent se présenter selon qu'on utilise un fichier au format WORD, HTML ou PDF.

    Qu'il s'agisse d'un format HTML, WORD ou PDF, vous pouvez toujours faire une sélection de texte en plaçant le curseur au début du texte à sélectionner et en faisant un "glisser-déplacer" avec la souris jusqu'à la fin de la sélection. Ceci consiste à garder enfoncé le bouton gauche de la souris pendant que vous déplacez le pointeur de la souris.

    Ceci est très facile à faire lorsque vous voulez faire une courte sélection, mais peut devenir difficile ou laborieux lorsque vous voulez faire une longue sélection de texte ou même sélectionner le document complet. Il existe des trucs, mais ceux-ci varient selon qu'on a affaire à un document WORD, HTML ou PDF.

    Longue sélection dans un document WORD ou PDF

    Pour faire une longue sélection dans un document WORD ou PDF, vous pouvez utiliser le clavier. Vous placez le curseur au début de votre sélection, vous appuyez et gardez enfoncée la touche SHIFT et ensuite vous appuyez sur les touches du clavier sur lesquelles sont dessinées des flèches. Cela peut s'avérer beaucoup plus facile que d'utiliser la souris.

    Une autre manière de procéder est de cliquer au début du texte à sélectionner, puis d'appuyer ensuite sur la touche SHIFT, de garder cette touche SHIFT enfoncée et d'aller cliquer à la fin de la sélection que vous souhaitez faire.

    Si vous désirez utiliser le truc de la touche SHIFT et que vous souhaitez faire une très longue sélection, il faut placer le curseur au début, se rendre à la fin de la sélection avec la barre de défilement, garder la touche SHIFT enfoncée et cliquer à la fin de votre sélection.

    Longue sélection dans un document HTML

    Dans un document HTML, on ne peut pas utiliser le clavier avec les flèches pour faire une sélection de texte, mais on peut utiliser le truc de la touche SHIFT, se rendre à la fin de la sélection avec la barre de défilement ou votre souris à roulette, garder la touche SHIFT enfoncée et cliquer à la fin de votre sélection. Il est à noter que lorsque vous cliquez dans un texte HTML, vous ne voyez pas le curseur clignoter à l'endroit où vous avez cliqué, mais le curseur est quand même positionné à cet endroit de façon invisible dans la mémoire de l'ordinateur.

    Sélectionner tout le document HTML, WORD ou PDF

    Pour sélectionner le document complet dans WORD, on utilise le menu "Édition-Sélectionner tout". Pour le faire dans un fichier HTML ou PDF, vous pouvez également cliquer dans le document avec le bouton droit et vous verrez l'option "Sélectionner tout".


      LA MISE EN FORME DES DOCUMENTS

    Si vous sélectionnez un texte avec la souris ou le clavier et que vous appuyez ensuite simultanément sur les touches Shift et F3, vous verrez le texte sélectionné basculer des majuscules aux minuscules ou vice-versa. Très pratique ! C'est une combinaison de touches que j'utilise fréquemment.

    J'utilise aussi très fréquemment, les fonctions afficher/masquer les retours ainsi que reproduire la mise en forme. J'explique ces fonctions lors de mes conférences, mais il ne m'est pas possible de décrire ici leur utilité et la manière de s'en servir.



      PROTECTION CONTRE LES RISQUES INFORMATIQUES


      INTRODUCTION

    L'intégration de la technologie à la pratique du droit est incontournable. Le courrier électronique et la recherche de l'information juridique, judiciaire et gouvernementale via  Internet sont probablement les deux utilisations les plus utiles pour les juristes.

    Aujourd'hui, l'informatique au travail, ça marche si l'on prend les mesures nécessaires pour se protéger contre les risques informatiques que sont les virus, les intrusions indésirables, les pertes de données ou les défaillances techniques.

    Le but de cette section intitulée "Comment vous protéger contre les risques informatiques" est de vous expliquer le plus simplement possible les meilleures mesures de sécurité à prendre.

    Malgré tout, il est possible que le texte qui suit vous apparaisse compliqué si vous êtes un utilisateur débutant de l'informatique. Dans ce cas, je vous invite à le lire en gardant en mémoire que les éléments les plus importants sont les suivants :

    1. Avoir une connexion Internet permanente et haute vitesse
    2. Avoir un logiciel antivirus qui se met à jour automatiquement tous les jours
    3. Installer un routeur ou un mur coupe-feu pour vous protéger des intrusions
    4. Sauvegarder fréquemment vos données et les conserver dans un autre immeuble
    5. Prévoir une "roue de secours" pour les choses importantes

    Les trois premières mesures peuvent être mises en place pour vous par une personne débrouillarde en informatique ou un technicien.  L'élément numéro quatre, c'est-à-dire la sauvegarde des données, peut faire partie des tâches que votre secrétaire doit effectuer à tous les jours ou à toutes les semaines, à votre convenance.  Quant au cinquième conseil, il s'agit d'un réflexe à développer pour ne jamais être pris au dépourvu.

    Maintenant, revoyons tout ceci avec un peu plus de détails.


      SE PROTÉGER CONTRE LES VIRUS

    Les virus constituent un problème qu'il faut prendre très au sérieux.

    Heureusement, une bonne configuration informatique peut vous mettre à l'abri.

    Personnellement, j'utilise Norton antivirus installé sur un Pentium 4 et j'ai une connexion Internet permanente et haute vitesse à Internet.

    Mon logiciel Norton antivirus est configuré pour se mettre automatiquement à jour tous les jours grâce à la connexion haute vitesse et permanente. Il ajoute donc tous les jours les nouveaux virus détectés sur le Net à sa liste d'indésirables sans que j'aie à faire quoi que ce soit. Il est aussi configuré pour scanner une fois par jour mon disque dur pendant la nuit. Mes courriels entrant et sortant sont, quant à eux, scannés automatiquement.

    Parce que mon ordinateur est puissant, tout ceci se passe sans que je m'en rende compte ou, du moins, sans que j'en sois aucunement importuné. Mon antivirus me signale simplement les virus qu'il intercepte avant de les "zigouiller" :- )

    Je vous souhaite ce bonheur à tous ! Il n'est pas vraiment nécessaire d'avoir un ordinateur dernier cri comme le mien. Cela ajoute simplement au confort. Ce qui est le plus utile, c'est la connexion permanente et haute vitesse à Internet pour que les mises à jour du logiciel antivirus se fassent facilement et automatiquement. Si vous avez, par contre, 1000$ à dépenser sur un ordinateur, vous pouvez actuellement vous acheter une machine puissante et je vous recommande de le faire.

    Si vous n'aviez pas pris les précautions nécessaires pour vous prémunir contre les virus et que votre ordinateur est déjà infecté, il est souvent possible de remédier à la situation à l'aide d'utilitaires disponibles gratuitement sur le net. Il existe quelques excellents sites web gratuits qui pourraient vous aider à résoudre vos problèmes avec les virus. Voir, par exemple: :

    Bitdefender FREE online scanner

    Trend Micro's FREE online virus scanner

    Vous pouvez en trouver de nombreux autres sur Internet, mais j'ai déjà essayé ceux mentionnés ci-dessus avec satisfaction. Ces outils gratuits ont même trouvé des virus et logiciels espions que ne traitait pas la version la plus récente de Norton Internet Utility.


      SE PROTÉGER CONTRE LES INTRUSIONS À DISTANCE

    Je vous recommande de laisser votre ordinateur allumé en permanence pour qu'il soit prêt à l'usage en tout temps et qu'il puisse effectuer automatiquement les tâches dont je vous ai parlé ci-dessus . Si vous faites cela et que vous avez une connexion Internet haute vitesse et permanente comme il se doit, il est souhaitable de prendre des mesures pour vous protéger contre les intrusions à distance.

    Par "intrusion", j’entends la possibilité pour un tiers de faire des interventions sur votre ordinateur grâce à certaines failles de sécurité dans les systèmes informatiques. Cette menace est différente de celle du virus. Il s'agit du risque qu'un "hacker" prenne à distance le contrôle de votre machine et vous cause des dommages. Il y a moins de danger d’en être victime, mais si on utilise l’informatique à des fins professionnelles, on ne veut pas courir ce risque.

    Personnellement, la solution qui m’apparaît la plus simple et la meilleure est d’acheter un "routeur doté d’un mur coupe-feu physique". Voici quelques modèles disponibles sur le marché.

    IL EST TRÈS SIMPLE D’INSTALLER CET APPAREIL. Il suffit de mettre le routeur entre votre câble haute vitesse et votre ordinateur et d'effectuer une configuration très simple du matériel ! Ceci fait en sorte que votre ordinateur est maintenant invisible sur Internet pour les scanners qui sont utilisés par les "hackers".  Le routeur agit comme un mur coupe-feu.

    Je profite de l’occasion pour vous dire que vous serez doublement gagnant en achetant un routeur, car non seulement celui-ci vous met à l’abri des intrusions, mais il permet aussi de partager une connexion haute vitesse entre plusieurs ordinateurs. C'est donc un appareil très utile pour mettre en place un petit réseau dans un bureau d'avocats qui sera branché sur une seule et unique connexion haute vitesse.

    Je vous mets en garde de ne pas confondre le "routeur" avec le "hub" ordinaire. Le "hub" permet de partager une connexion Internet entre plusieurs ordinateurs, mais n’offre aucune protection contre les intrusions.

    Une autre solution est de se procurer un logiciel que vous pouvez installer sur votre ordinateur et qui agira comme pare-feu. Un pare-feu renforce la protection de votre ordinateur en bloquant l'accès de ce dernier aux utilisateurs non autorisés, que ce soit via un réseau ou Internet. Pare-feu et antivirus sont deux choses distinctes, mais la combinaison des deux contribue à protéger votre ordinateur. Un pare-feu peut être vu comme un dispositif de protection des fenêtres et des portes contre les étrangers ou les programmes indésirables qui tentent de s'introduire, tandis qu'un antivirus protège des virus ou autres menaces susceptibles de se faufiler par la porte d'entrée. Je n'ai jamais essayé un produit semblable, mais on m'a dit que ZoneAlarmPro est un bon produit (http://www.zonelabs.com/). Il existe même une version qui peut être installée gratuitement.

    Que vous optiez pour une solution matérielle (Ex: un routeur)  ou logicielle (Ex: ZoneAlarmPro), il est bon de savoir que vous pouvez tester ensuite si votre configuration vous protège bien contre les intrusions en allant visiter l'un des sites web suivants:

    Shields Up
    https://grc.com/x/ne.dll?bh0bkyd2

    Dsl Reports
    http://www.dslreports.com/scan

    Je ne vous parlerai pas de la protection contre les logiciels espions. Dans mon idée, ce risque est presque totalement éliminé par votre logiciel antivirus et je ne crois pas nécessaire d'en dire plus à ce sujet. Toutefois, j'invite ceux qui voudraient se doter d'une protection spécifique à cet égard à se doter d'un logiciel comme Ad-Aware 5 que vous pouvez trouver à l'adresse suivante

    http://www.lavasoft.nu/software/adaware/

    Personnellement, je ne l'utilise pas, mais on me l'a recommandé. Je crois que le logiciel est gratuit.


      SE PROTÉGER CONTRE LES PERTES DE DONNÉES INFORMATIQUES

    1- On a beau prendre toutes les précautions que l'on voudra contre les virus et les intrusions informatiques, il faut aussi se protéger contre les risques de pertes de données informatiques. Par exemple, même si cela est peu fréquent, il est toujours possible que vous subissiez un bris de disque dur ou que vous soyez victime d'un vol ou d'un incendie. Il faut donc prévoir une solution de repli et celle-ci, bien que très connue, est trop souvent négligée ou n'est pas exécutée correctement.

    Il faut faire régulièrement des sauvegardes de vos données et mettre ces copies de sauvegarde à l'abri des sinistres éventuels.

    Il y a plusieurs bonnes façons de sauvegarer vos données et je vous laisse le soin d'en choisir une qui vous convient. Toutefois, je peux vous mentionner que les juristes les plus branchés que je connais font tout simplement des copies de sauvegarde avec un disque dur USB externe ou une clé USB et prennent soin de les entreposer dans un immeuble différent pour prévoir les cas de l'incendie et du vol. La pratique la plus courante est de conserver vos copies de sauvegarde du bureau à la maison et vice-versa. Préférablement, je vous recommande d'avoir deux unités de sauvegarde. Ceci permet d'avoir toujours une unité de sauvegarde dans un endroit différent de celui où se trouve votre ordinateur, même lorsque vous êtes en train de faire une sauvegarde sur l'une de ces deux unités.

    Un juriste très branché m'a aussi parlé avec beaucoup de satisfaction d'un service de sauvegarde sur Internet qui s'appelle IBackup.

    http://www.ibackup.com/

    Je me suis aussi abonné à ce service et je suis convaincu qu'il présente un grand intérêt pour les juristes.

    Cette solution de sauvegarde des données sur Internet offre des avantages intéressants :

    - Il faut penser à mettre les sauvegardes à l'abri du feu et du vol en les entreposant dans un autre immeuble. On n'a pas ce problème avec Ibackup.

    - Il est possible de configurer Ibackup pour que la sauvegarde se fasse automatiquement ! C'est important et pratique.

    - On peut accéder en tout temps aux données sauvegardées sur Internet de n'importe où.

    - On peut permettre à d'autres personnes d'accéder à distance à certaines données ainsi sauvegardées et ce, à notre convenance.

    - Et sûrement bien d'autres raisons encore que je découvrirai dans les mois qui viennent.
    2- Je protège non seulement mes données, mais je veux aussi être assuré que je ne serai pas privé de ma configuration informatique en cas de désastre majeur. Je me dis que c'est bien beau de sauvegarder les données, mais que si je devais être confronté à un désastre majeur, je ne veux pas être non-fonctionnel pendant plusiers jours parce que je dois réinstaller tous les logiciels que j'utilise. J'ai donc pris l'habitude de faire un clone de mon disque dur sur un deuxième disque dur de secours en utilisant le logiciel Norton Ghost (http://www.symantec.com/sabu/ghost/ghost_personal/). Qu'est-ce que ceci signifie ? Ceci signifie que j'ai un deuxième disque dur tout à fait identique à celui qui est dans mon ordinateur de manière à ce qu'en cas de panne du premier, je n'aie qu'à utiliser le deuxième disque dur. Il s'agit en quelque sorte d'avoir un disque dur de rechange. Règle générale, après quelques mois d'utilisation, vous aurez installé et configuré votre ordinateur selon vos besoins particuliers et cette configuration logicielle demeurera assez stable par la suite. C'est à ce moment qu'il est utile de faire un clone de votre disque dur sur un autre disque que vous entreposerez dans un autre immeuble.

    Le logiciel Norton Ghost permet aussi de faire une copie IMAGE de votre disque dur sur des cédéroms. Une copie IMAGE vous permet de reconstituer rapidement un nouveau disque dur identique à l'original en cas de désastre majeur.


      SE PROTÉGER CONTRE LES DÉFAILLANCES INFORMATIQUES

    Avec l'informatique, il est préférable de porter ceinture et bretelles pour ne prendre aucun risque avec les choses importantes. Je peux partager avec vous quelques trucs et astuces que j'utilise pour n'être jamais pris totalement au dépourvu ou presque. Ces trucs et astuces permettent tous de respecter la règle d'or :

    Il faut toujours prévoir une "roue de secours" pour les choses importantes

    1- Gardez toujours à l'esprit qu'une défaillance matérielle ou logicielle peut survenir à tout moment et qu'il est donc toujours préférable de sauvegarder fréquemment vos travaux en cours. Tant que vos documents ne sont pas sauvegardés sur le disque dur, ils sont simplement enregistrés dans une mémoire temporaire. Or, cette mémoire temporaire va se vider si l'application que vous utilisez "plante" de façon imprévue.

    Personnellement, quand je travaille avec Word ou tout autre logiciel, je sauvegarde mon travail "en cliquant sur la petite disquette" très fréquemment. Cela prend une seconde et me met à l'abri d'un "plantage" inopiné de mon ordinateur. Il y a des années que je n'ai pas perdu quoi que ce soit. Il est souvent possible de configurer le logiciel que vous utilisez pour qu'il y ait une sauvegarde automatique à toutes les cinq minutes. C'est aussi un excellent choix, mais je préfère sauvegarder plus souvent que cela et je le fais manuellement pour tous les logiciels que j'utilise.

    2- A chaque fois qu'on installe un nouveau logiciel, on court un risque. L'installation d'un nouveau logiciel est toujours une action qui peut modifier défavorablement la configuration de votre ordinateur à cause d'une incompatibilité quelconque. Une bonne façon de se mettre à l'abri de cela est d'enregistrer la configuration de votre ordinateur avant de lancer l'installation d'un nouveau logiciel de manière à pouvoir restaurer cette configuration s'il survient des problèmes après l'installation. Pendant plusieurs années, j'ai utilisé avec beaucoup de satisfaction le logiciel ERU pour faire cela. (http://freenel.free.fr/indispensable.html) Aujourd'hui, je n'ai plus besoin d'utiliser le logiciel ERU, car Windows XP intègre un outil système qui permet d'enregistrer et de restaurer la base de registres aisément. Ce seul outil est d'ailleurs une bonne raison de migrer vers Windows XP.

    3- Il m'arrive souvent de m'envoyer des courriels de la maison au bureau et vice-versa accompagnés de fichiers sur lesquels je désire continuer à travailler. Je procède par courriel plutôt qu'avec des disquettes parce que c'est beaucoup plus simple, rapide et commode. Par contre, lorsqu'il s'agit de choses vraiment importantes, je ne prends pas de chance. Je m'envoie les documents par courriel ET je les enregistre aussi sur une disquette ou une clé USB que je transporterai avec moi. Si jamais, je n'ai pas reçu le courriel, je peux me rabattre sur la disquette ou la clé USB. Si la disquette ou la clé USB est défectueuse, je peux compter sur mon courriel.



      AUTRES CONSEILS, TRUCS ET ASTUCES


      CHOIX DE LA PAGE D'ACCUEIL DE VOTRE NAVIGATEUR INTERNET

    Je vous recommande de choisir comme page d'accueil de votre navigateur Internet un site utile, par exemple la page d'accueil du Barreau du Québec, une page avec des nouvelles d'actualité ou Les principaux signets Internet du juriste québécois.
      SOLUTIONS POUR ÉVITER LES GROS PROBLÈMES OU EN SORTIR

    Sauvegardez souvent vos documents pour être certain qu'ils sont enregistrés sur le disque dur. Tant qu'ils ne sont pas sauvegardés sur le disque dur, vos documents sont enregistrés dans une mémoire temporaire. Or, cette mémoire temporaire va se vider si l'application que vous utilisez "plante" de façon imprévue.

    Si votre ordinateur semble figé ou trop lent, appuyez simultanément sur les touches "Ctrl Alt Delete" du clavier. Ces touches permettent de fermer l'application qui cause des problèmes lorsque votre ordinateur est planté. Vous éviterez ainsi d'avoir à réamorcer votre ordinateur. Après avoir appuyé simultanément sur les touches "Ctrl Alt Delete", vous verrez les mots "pas de réponse" à côté du nom de l'application qui pose problème. Sélectionnez cette application et cliquez sur le bouton "fin de tâche".

    Réamorcez l'ordinateur si vous avez appuyé sur les touches Ctrl Alt Delete et que cela n'a pas amélioré la situation. Si vous avez sauvegardé souvent vos documents, comme il a été mentionné précédemment, vous ne perdrez pas le travail accompli avant ce plantage. Il ne faut pas avoir peur de réamorcer votre ordinateur.


      UTILISATION DE WINZIP

    Ce logiciel est aussi très utilisé et très utile à connaître. Il est téléchargeable gratuitement en version démo.

    Il permet de faire circuler des documents plus aisément sur Internet pour deux raisons :

    1- Il permet de réduire la grosseur des fichiers en compressant ceux-ci.

    2- Il permet de réunir plusieurs fichiers en un seul pour faciliter l'envoi de plusieurs fichiers joints en même temps.

    Ce logiciel permet aussi de sécuriser les envois par un mot de passe, ce qui peut être important pour protéger la confidentialité de certains documents.


      CONCEPTION D'UN SITE WEB POUR ANNONCER VOS SERVICES

    1 - Allez visiter les sites web des autres juristes québécois. Vous trouverez une liste de ceux-ci à l'adresse suivante :

    http://www.avocatvirtuel.com/avocat5.html

    Identifiez quelques sites qui vous plaisent et soumettez-les à votre webmestre. Vous pourrez ainsi facilement lui faire savoir ce que vous souhaitez. Si vous êtes notaire, la Chambre a conclu une entente avec Mustang Technologies inc. afin de vous permettre d'obtenir un site Web à un coût des plus concurrentiels.

    2 - Pensez à agrémenter votre site avec des signets qui pointent vers des "textes d'information juridique vulgarisée" dans vos domaines de pratique. Vous pourrez alors indiquer sur votre carte d'affaires l'adresse de votre site web et dire à votre client qu'il trouvera sur celui-ci des réponses aux questions les plus communes. Pour identifier les signets pertinents à mettre, vous n'avez qu'à parcourir les sites d'information juridique "grand public" que je vous conseille et à dresser une liste spécifique. Ceci pourrait inciter votre client à aller voir votre site web et à prendre connaissance de votre curriculum vitae, de vos champs d'expertise et des autres renseignements que vous souhaitez diffuser sur votre site web.

    3- Il est extrêmement important que votre site web comporte un attrait particulier pour motiver les gens à s'y rendre. Je vois trop souvent des sites web où l'on met un peu n'importe quoi et où il n'y a pas de visiteurs. Ça ne sert à rien de mettre des efforts dans un site web qui ne sera pas visité.


      PETITS TRUCS EN UTILISANT WORD ET EXCEL

    Word et Excel sont très utiles pour établir la chronologie des événements dans un dossier complexe.

    J'utilise fréquemment la fonction comparer des documents de Word.

    @@@@@@@@@@@@@

    © Me Marco Rivard
    marcorivard@videotron.ca
    T: 450-463-7100 Ext: 4230
    Rivard Chaurette Vézina

    Service du contentieux de la Ville de Longueuil

    Première publication le 10 avril 2000
    Dernières modifications le 4 octobre 2007
    Tous droits réservés