@@@ OBITER2 @@@
Comment devenir rapidement un juriste branché
 
 
 
 
 
 
 


Il est fantastique de constater qu'on peut se constituer une bonne bibliothèque juridique à très peu de frais en utilisant les ressources Internet. De plus, les outils informatiques sont vraiment très performants pour la recherche.

Le site web "Les principaux signets Internet du juriste québécois" est un outil pédagogique et professionnel pour les juristes québécois bien qu'il s'adresse aussi au grand public. C'est un très bon point de départ pour le juriste "internaute débutant" comme pour le juriste "internaute expérimenté".  L'idée est de montrer aux étudiants, aux praticiens et aux autres ce qu'il faut connaître prioritairement comme sites Internet juridiques utiles et de leur fournir un outil simple et pratique pour trouver l'information recherchée. L'accent est mis sur la recherche en droit, mais on y trouve aussi des outils pratiques. Les sites gratuits en français sont privilégiés.  L'utilité de cette sélection de signets est reconnue par notre communauté juridique. La plupart des sites web juridiques québécois importants comportent un lien vers celle-ci. Voir ci-dessous:

                     "Les ami(e)s des signets du juriste québécois"

Je suis convaincu que l'Internet et l'informatique peuvent nous apporter une justice beaucoup plus accessible qu'elle ne l'est aujourd'hui.  Ceci devrait résulter, entre autres, du fait que l'information juridique, judiciaire et gouvernementale est plus facilement accessible grâce à l'Internet et le sera davantage dans l'avenir.  Il faut toutefois que les juristes développent les habiletés informatiques pour repérer cette information sur le web. L'information est au coeur du travail du juriste et si l'informatique a révolutionné le traitement de l'information, il faut bien être conscient que le travail de l'avocat doit aussi vivre cette révolution ou au moins... cette évolution! L'Internet, c'est l'information au bout des doigts et il faut en profiter.

Que faut-il savoir concernant ce site web ?

Ce site web se distingue des autres à plusieurs égards :

1- D'abord, il n'a pas pour but de constituer la collection la plus exhaustive possible de signets juridiques sur le web.  Au contraire ! Trop, c'est comme pas assez ! Au travail, les juristes n'ont pas le temps de naviguer à l'aveuglette sur Internet.   Il s'agit donc d'une sélection subjective des principaux ou meilleurs sites juridiques disponibles. Les sites web que je recommande reflètent ce que je considère être présentement le coeur ou le noyau de l'information juridique et gouvernementale actuellement disponible pour le Québec. J'ai consacré beaucoup de temps de mes loisirs à faire cette sélection et l'exercice a été bien plaisant. J'ai l'intention de la tenir à jour.  Je peux me tromper, mais je vous invite à me le dire pour que je puisse améliorer le site.

2- Le site a été conçu dans l'esprit d'aider les praticiens du droit et le grand public. Un de mes critères de sélection était qu'il s'agisse de signets susceptibles d'être utilisés fréquemment. C'est pourquoi je recommande aussi des signets qui pointent vers des dictionnaires et autres outils pratiques.

3- Afin de limiter le nombre de signets, il a fallu tenir compte des besoins les plus communs des juristes et du grand public.  En conséquence, chacun doit identifier les signets juridiques supplémentaires les plus pertinents à sa pratique spécifique. Normalement, il devrait être possible de repérer ces signets juridiques supplémentaires à partir du groupe "Recherche" ou des autres groupes.

4- Contrairement à la plupart des sites semblables, les signets recommandés ne vous amèneront pas toujours à la page principale du site visité. L'idée est plutôt de vous amener sur une page web qui vous aidera à repérer le plus facilement possible l'information recherchée.  Par exemple, le signet Éducaloi ne vous amène pas à la page principale du site, mais plutôt aux capsules d'information juridique.

5- Les signets mettent en valeur des sites web qui ont beaucoup de contenu pour la recherche en droit. Il y a sur le web de nombreux sites qui visent surtout à présenter des organisations, des sociétés ou des personnes et ceux-ci n'ont pas été retenus. D'autre part, il y a de nombreux sites forts intéressants ayant beaucoup de contenu qui ne sont pas retenus non plus. Je demande aux auteurs de ces sites de ne pas en prendre ombrage, mais de me signaler leur site s'ils croient que celui-ci devrait faire partie de la sélection selon le concept exposé ci-dessus.

6- Le site s'adresse aux francophones et privilégie donc les sites en français. Celui-ci devrait par contre permettre aux juristes qui pratiquent dans un domaine de droit canadien ou international de repérer les sites juridiques en anglais plus pertinents à leur pratique.

7- J'ai accordé une importance particulière à recommander des sites Internet accessibles gratuitement.  Il y a aussi des sites offrant des services tarifés, mais ceux-ci sont généralement des sites gouvernementaux. Il peut arriver que je mentionne des produits commerciaux, mais je ne souhaite pas trop m'aventurer dans ce domaine.

8- Enfin, les sites répertoriés sont généralement des sites sérieux, crédibles ou officiels bien que je ne peux évidemment pas assumer la responsabilité de la qualité ou de l'exactitude du contenu de ceux-ci. Il est notamment de votre responsabilité de toujours vérifier la mise à jour des textes juridiques que vous consultés et l'étendue du contenu des banques de données dans lesquelles vous faites vos recherches. Il faut garder en mémoire que les textes juridiques disponibles sur Internet n'ont actuellement aucun caractère officiel bien que leur usage devant les tribunaux est généralement accepté.
 
Comment devenir rapidement un juriste branché ?

    DEUX CONDITIONS DE RÉUSSITES

    Internet est une ressource inestimable pour les juristes qui prennent les mesures nécessaires pour pouvoir l'utiliser efficacement. Ces mesures sont les suivantes :

    1- Il faut avoir un ordinateur sur votre bureau;
    2- Il faut avoir une connexion permanente et haute vitesse à l'Internet.

    Je dois insister là-dessus. Si vous n'avez pas accès en tout temps et rapidement à l'Internet, vous aurez tendance à ne pas l'utiliser pour deux raisons.  Premièrement, si vous n'êtes pas déjà en connexion avec l'Internet lorsque vous aurez besoin d'une information, vous ne prendrez pas la peine de le faire à chaque fois de façon ponctuelle. Deuxièmement, si votre connexion n'est pas assez rapide, vous vivrez de la frustration et vous allez renoncer à utiliser l'Internet. 

    Ceci dit, il est clair que même avec une connexion lente et non-permanente, vous gagneriez beaucoup à vous servir de l'Internet aussi souvent que possible. Toutefois, mon expérience est à l'effet que le réflexe de l'utiliser intensivement ne se développera pas.

      HABILETÉS NÉCESSAIRES

    1- Savoir utiliser une souris: clic droit et clic gauche

    2- Savoir taper quelques mots au clavier. Pas plus !

    LOGICIELS DE BASE QU'IL FAUT INSTALLER

    • Windows 95 ou mieux
    • Un traitement de texte genre Word 
    • Un navigateur Internet comme Internet explorer ou Netscape Navigator 
    • Un logiciel de courrier électronique
    • Adobe acrobat reader

    CONNAISSANCES DE BASE À ACQUÉRIR


 
    Comment accéder au site : "Les principaux signets Internet du juriste québécois" ?

    Le site "Les principaux signets Internet du juriste québécois" est accessible en tout temps via Internet à l'adresse suivante:

    http://www.obiter2.ca

    Mettez ce site web dans vos "favoris",  vos "raccourcis", votre "menu démarrer", sur votre "bureau" ou en tout autre endroit accessible rapidement. J'attache beaucoup d'importance à pouvoir accéder au site en tout temps en un seul clic de souris.

    Je vous invite à vous brancher à l'Internet haute vitesse dans les plus brefs délais.  L'information juridique, judiciaire et gouvernementale au bout des doigts est un plaisir que je vous souhaite!
     

N'hésitez pas à recommander ce site web à vos collègues, confrères ou amis. Il me fait plaisir aussi d'organiser ou de participer, sur demande, à des conférences pour favoriser l'intégration de la technologie à la pratique du droit et l'accessibilité à l'information juridique.

© Me Marco Rivard
marcorivard@videotron.ca
T: 450-463-7100 Ext: 4230
Rivard Chaurette Vézina

Service du contentieux de la Ville de Longueuil

Première publication le 10 avril 2000
Dernière révision le 23 février 2004
Tous droits réservés